Stage en surnombre

Le surnombre : qu'est-ce que c'est ?

En cas de grossesse, une interne peut demander d'effectuer un stage en surnombre. Cela permet l'ajout d'un poste supplémentaire au nombre de postes déterminés par la Commission d'Ouverture des Postes (COP) et de ne pas perturber le fonctionnement du stage, par l'aménagement des conditions de travail. Ainsi, si l'interne quitte le service en cours de semestre, l'équipe reste en effectif suffisant pour fonctionner.


Il existe 2 types de surnombre: 

  • Surnombre validant : si l'interne pense pouvoir effectuer au moins 4 mois de stage et souhaite valider son stage, elle choisit un poste disponible avec son rang de classement. Le stage sera validé si l'interne est présente pendant minimum 4 mois (les congés annuels ne sont pas comptés, c'est-à-dire qu'ils peuvent être pris pendant cette période de travail. Exemple : pour le semestre d'été, je dois théoriquement compléter mon stage jusqu'au 5 septembre ; je peux poser 2 semaines de CA du 22 août au 5 septembre, et le stage sera validé). 
  • Surnombre non validant : si l'interne pense ne pas pouvoir effectuer 4 mois de stage ou ne souhaite pas le valider, elle choisit un poste indépendamment de son rang de classement. Ce stage ne sera pas validant, quelle qu'en soit la durée.

Le stage en surnombre se fait à la demande de l’interne sur justificatif. Il faut envoyer la demande à l’ARS, au plus tard la veille de la COP, qui a lieu 2 mois avant le stage suivant.

Quelles sont les démarches à entreprendre pour obtenir un surnombre ?

  1. Prévenir la sécurité sociale, pour les indemnités des congés maternités (en envoyant la déclaration de grossesse).
  2. Prévenir l’ARS, pour la demande d’un stage en surnombre avec justificatif (déclaration de grossesse) auprès de Julien Santini (julien.santini@ars.sante.fr)
  3. Prévenir votre CHU de rattachement pour les congés maternités :  leila.vandenbussche@chu-lyon.fr
  4. Prévenir la personne responsable du tour de garde auquel vous êtes affectée, ainsi que les affaires médicales, afin de vous dispenser du tour à partir du troisième mois de grossesse.

Pour en savoir plus ...

Rendez-vous sur le site du SAIHL !